Jeudi, 22 Novembre, 2018

La guérilla des animaux de Camille Brunel (Alma, 2018)
auteur invité au Festival du Premier Roman et des Littératures Contemporaines 2019, qui se déroulera du 02 au 05 mai à Laval

Ce roman très spécial m’a fait penser à une vis sans fin. Pourquoi ? Parce que les rebondissements  s’enchaînent à une cadence régulière et que chaque fois, l’auteur repositionne son lecteur comme s’il le replaçait à l’origine de la vie, et chaque fois, le lecteur affolé voudrait que cela n’arrive surtout pas, le lecteur voudrait faire un saut en arrière, avant le point de non retour et faire que rien ne bascule.

La guérilla des animaux  est un roman d’anticipation qui, je l’espère, restera une fiction.

Isaac, le personnage principal est un activiste végétarien, ultra radical. Son principe de vie est le véganisme : la vie d’un animal a autant de valeur que celle d’un être humain. Consommer de la viande est criminel à ses yeux, un crime punissable de la peine de mort.

Dans l’espace temps de ce roman, les girafes ont disparu, les guépards aussi. Tous les mammifères sont en voie d’extinction et Isaac se lance à la recherche du dernier rhinocéros.

Isaac part en guerre contre les braconniers, les pilleurs de réserves, mais aussi contre les consommateurs courants de viande et il n’hésite pas à supprimer des êtres humains.

La première scène de ce livre est tellement puissante que le lecteur, captivé, n’a qu’une seule option : lire le roman jusqu’à la fin. Et s’interroger. En continu. Et vérifier : Y a-t’il encore des rhinocéros sur la planète ? J’en ai vu récemment dans un documentaire. Mais peut-être était-ce un vieux documentaire ! On ne nous dit pas tout !

Le roman de Camille Brunel incite à s’interroger et à se repositionner dans le temps. Le lecteur s’aperçoit avec effroi que cette anticipation est plausible et peut-être même proche, très proche !

Ce roman va faire « couler » beaucoup de paroles, je crois, pendant le Festival du premier roman et des Littératures contemporaines de Laval et je suis impatiente de rencontrer Camille.